C’est quoi l’acide hyaluronique ?

Avec le temps, des changements se font ressentir sur notre corps surtout au niveau de la peau et du visage (rides, cernes, poches, …). Pour certains, c’est le début du vieillissement qu’ils ne s’y attendaient pas et qui leur gâche la vie. Vous pouvez avoir recours à un remède naturel pour cacher ses imperfections grâce à l’acide hyaluronique.

Définition et description de l’acide hyaluronique :

L’acide hyaluronique ou hyaluronane est une molécule naturelle présente et produite dans l’organisme notamment au niveau de l’épiderme et du derme de la peau, des cartilages, du liquide synovial, de la cornée, du plasma sanguin, de la lymphe, des tendons, des ligaments… Cette substance a été découverte depuis l’année 1934 par deux scientifiques ophtalmologues John Palmer et Karl Meyer. Le mot acide hyaluronique provient du grec « hyalos » qui veut dire vitreux à cause de l’humeur vitrée ou corps hyalin de l’œil et est associé à la concentration exceptionnelle en acide uronique. Cette macromolécule polysaccharidique fait partie de la famille des glucosaminoglycanes (GAG) et est synthétisée par les hyaluronanesynthases (HAS). Cet acide présente un aspect vitreux transparent comme une gelée.

Les modalités d’utilisation de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est surtout utilisé dans le domaine médical, cosmétique et esthétique. En effet, avec ses propriétés hydratantes, anti-âges et à combler les vides dans les tissus de l’organisme, il est très connu pour corriger les différentes imperfections de notre corps comme la correction du volume du visage (tempes creuses, des défauts du nez, projection des pommettes, du menton, musculation des lèvres). Cet acide augmente également les volumes du corps (fesses, pectoraux, mollets…). Il comble les espaces vides et est utile au lissage des surfaces cutanées (rides du lion entre les yeux, les rides de la patte d’oie au coin externe des yeux…). Toutefois, il faut savoir que la modalité d’utilisation de cet acide hyaluronique se fait souvent par injection, ou sous forme de crème, de gélules, de comprimés, de poudre.

Les effets négatifs ou les méfaits de l’utilisation de l’acide hyaluronique

Comme c’est une substance naturelle, l’utilisation de l’acide hyaluronique ne présente en général aucun effet secondaire comme l’emploi du botox ou du collagène. Toutefois, l’hypothèse à zéro risque sur les effets indésirables n’existe pas. Contrairement aux risques de lifting, les risques causés par l’acide hyaluronique sont minimes et peuvent être réversibles après quelques mois. La plupart des risques causés par cette substance sont une réaction allergique, risque d’abcès ou de rougeurs, d’œdèmes, réaction inflammatoire aiguë, herpès labiaux, paralysie faciale, … A toutes fins utiles, il faut toujours l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste confirmé avant une injection et ne pas effectuer l’injection par soi-même.

Soin du corps : les bienfaits de l’huile de coco
Commencer les soins anti-âge : à quel âge justement ?